L’éthymologie du mot Pranayama provient de deux mots sanskrits signifiant force vitale (Prana) et maîtrise (yama). Les Pranayama sont un ensemble de de techniques de respiration qui ont pour but de stimuler et de développer l’énergie vitale dans le corps. Ils sont généralement pratiqués en posture assise.

Les Pranayama ont des effets bénéfiques aussi bien des effets sur le physique que sur le mental.

Il existe de nombreux Pranayama qui nécessitent l’explication détaillée d’un professeur confirmé. Toutefois, il est possible d’expérimenter soi-même la respiration complète ou respiration yogique. Ce type de respiration est accessible aux débutants et est utile tout au long de la pratique du Yoga. C’est une bonne manière pour prendre conscience de son corps, gérer le stress et se tenir droit sans tension. La respiration yogique est profonde, lente et se fait exclusivement par le nez.

Voici les explications d’André Van Lisbeth pour pratiquer ces respirations :

Commencez par une inspiration lente et profonde du ven­tre, et lorsque vous sentez que celui-ci ne peut se gonfler davantage, écartez les côtes et faites pénétrer encore plus d’air dans les poumons. Quand les côtes sont ouvertes au maximum, soulevez les clavicules pour faire entrer encore un peu d’air. Vous êtes, cette fois, rempli d’air au maxi­mum. Toutefois, il ne faut pas vous gonfler comme un pneu, cela doit rester aisé et confortable.

Quand vous avez empli les poumons complètement, expirez dans l’ordre de l’inspiration, toujours lentement, sans saccades ni effort. Bien rentrer l’abdomen à la fin de l’expi­ration.

Recommencer ensuite à inspirer de la même façon. Vous pouvez prolonger cet exercice autant que vous le désirez. Il ne doit provoquer ni gêne, ni fatigue. 

Respirations alternées de Yoga
respiration complete